L’Intelligence Economique au Maroc

Les acteurs de l’Intelligence Economique au Maroc

(la liste ci-dessous n’est pas exhaustive et constitue seulement une base de connaissances)

LES ORGANISMES PUBLICS

Il a été crée dans les années 1960-1970, sous la direction du Centre National de Coordination et de Planification de la Recherche Scientifique et Technique (CNCPRST).

Ses objectifs du CNRST sont de :

« •  mettre en oeuvre des programmes de recherche et de développement technologique dans le cadre des choix et priorités fixés par l’autorité gouvernementale de tutelle ;
•  contribuer à la diffusion de l’information scientifique et technique, et à la publication de travaux de recherche et d’assurer des travaux de veille technologique ;
•  apporter son concours au renforcement de l’infrastructure nationale de recherche ;
•  effectuer des prestations de services au profit des opérateurs de recherche et de contribuer à la valorisation et au transfert des résultats de recherche ;
•  établir des conventions ou contrats d’association, dans le cadre des activités de recherche ou des services, avec les établissements et organismes de recherche publics ou privés ;
•  créer des synergies entre les différentes équipes de recherche qui travaillent sur des thématiques prioritaires (réseaux, pôles de compétence) ;
•  procéder à l’évaluation et d’assurer le suivi de toutes les activités de recherche ou de services dans lesquelles il est impliqué. » [Source : site internet du CNRST]

Pour en savoir plus, visitez le site web du CNRST… >>>

 

  • L’Institut Marocain d’Informations Scientifiques et Techniques

Crée en 2003, sous la tutelle du CNRST et constitue son opérateur de recherche, il a pour objectif de mettre à disposition des différents acteurs du tissu économique national les informations scientifiques et techniques présentes. Il a également un rôle d’accompagnement et de soutien des différents usagers de tous les secteurs économiques. Enfin, il établit des recherches afin de s’adapter continuellement à la forte compétitivité internationale et dans le but de mettre à niveau le tissu économique marocain. 

Pour en savoir plus >>> 

 

 

  • Le Centre de Veille Stratégique 

Sous l’initiative du gouvernement et institué auprès des services du Premier Ministre, le Centre de Veille Stratégique a été crée afin de s’inscrire dans la stratégie nationale d’intelligence économique. Il a pour mission d’observer les mouvements de capitaux découlant des investissements directs étrangers (IDE) à travers le monde et en rapport avec le Maroc.

 

 

  • L’Institut Royal d’Etudes Stratégiques

 

La création de l’IRES fut une initiative pour le développement de l’Intelligence Stratégique au Maroc prise après un bilan des 50 dernières années pour une exploration de l’avenir.

Son objectif est de faire de la veille stratégique sur des questions confiées par le Chef de l’Etat afin d’éclairer les choix stratégiques (expertises, analyses stratégiques…).

 

Schéma des différentes fonctions de l'IRES

Schéma des différentes fonctions de l'IRES

  • L’Association Marocaine d’Intelligence Economique

« L’Association marocaine d’intelligence économique (AMIE) a été créée en novembre 2006 par des acteurs appartenant au secteur privé, à l’administration et au monde de la recherche.

L’AMIE se fixe comme objectif d’être un cercle de réflexion et un levier d’impulsion à la disposition de toutes les organisations (entreprises, administrations et associations professionnelles…) pour les informer, les accompagner et les assister en matière d’intelligence économique et […] de fédérer les efforts des acteurs et des structures d’intelligence économique au Maroc. Enfin, l’AMIE vise le développement et la promotion des formations en intelligence économique au Maroc. »

Pour en savoir plus >>>

 

 

Créée le 12 mars 1997, elle a été reconnue d’utilité publique le 12 avril 2001.
Membres : entreprises publiques et privées, organismes publics, départements ministériels en charge de la gestion de l’innovation et de la recherche.
Elle contribue à la promotion de l’innovation et la R&D au niveau national.

 

Pour en savoir plus >>>

 

L’APD a pour mission de réunir les dirigeants marocains lors de séminaires et de formations, afin qu’ils acquièrent les savoirs faire présentés par des experts et autres dirigeants. L’objectif est de mettre au même niveau que les autres pays les dirigeants marocains.

 

 Pour en savoir plus >>>

 

LA PRESSE

 

Mohammed Benabid, journaliste à l’Economiste, publie régulièrement des articles sur l’Intelligence Economique au Maroc.  

 

>>>Visiter le site internet de l’Economiste<<<

 

LES PORTAILS

 

c’est le premier portail marocain qui traite de la Veille et de l’IE. Il a été lancé par Mounir Rochdi et Siham Harroussi.

 

Pour en savoir plus >>>

 

 

 

LES ENTREPRISES 

 

Accéder à la page >>>Les entreprises qui font de l’IE au Maroc<<<

 

 


D’autres initiatives sont en cours d’études et de construction, notamment la mise en place d’un observatoire de l’Intelligence Economique du grand Casablanca. Cet observatoire aura pour mission de mettre à la disposition des acteurs locaux des outils d’aide à la décision sur des thèmes d’intérêt primordial pour la région.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :